Vous êtes ici

Connaissez-vous le Ville d'Arras, ce bateau qui ramenait les Poilus de la Réunion chez eux

Publié le

19/07/2021 - 11:07

Si tout le monde connaît le grand Paquebot français le France, Arras n'est pas en reste avec un paquebot qui portait le nom de Ville d'Arras, il y a de cela 103 ans. Explications.

En effet, au sortir de la Première Guerre mondiale, le navire Le Ville d'Arras a participé au retour chez eux des Poilus originaires de l'île de la Réunion dans l'Océan Indien.

La classe Arras était une grande série d'avisos français de première classe, construite avant la fin de la Première Guerre mondiale. Les navires commandés en mai 1918 portaient des noms de villes alors situées sur la ligne de front. Trente unités furent construites sur les quarante-trois prévues initialement sur divers chantiers navals français. Les autres furent annulées dès la fin du conflit.

L’aviso Arras a été construit avec une silhouette ressemblant à celle d’un cargo pour tromper les commandants de sous-marins, sur le modèle des bateaux pièges Q-ships des Britanniques qui sont camouflés en navires marchands. Il s'agit d'un cargo mixte en acier lancé le 6 septembre 1917 par le chantier North of Irland Shipbuilding & C° Ltd., de Londonderry en Irlande du Nord, pour le compte de la Compagnie havraise péninsulaire de navigation à vapeur. Il a été livré le 28 mai 1918 et francisé au Havre le 18 septembre 1918.

Il a ainsi assuré de 1919 à 1936 la ligne de l’Océan Indien au départ du Havre. Son premier départ pour Madagascar a été effectué le 6 mai 1919. Il a finalement été vendu pour démolition le 11 mars 1936 à une entreprise néerlandaise pour le prix de 6 750 £.

Ajouter un commentaire

contact

Contactez-nous

Une question, remarque, ou suggestion ?
Ecrivez-nous !

Envoyez-nous un message

Mairie d'Arras

Place Guy Mollet
BP 70913 - 62022 ARRAS Cedex

Du lundi au vendredi :
8h-12h15 et 13h45-17h (18h le mercredi)
Le Service Etat Civil est fermé le jeudi matin
 

Allo Mairie
Votre Mairie joignable
7J/7 - 24H/24

Renseignements, démarches administratives, propreté, voirie, éclairage public, incivilités, dégraffitage